black decorative triangle
TRIXXO Jobs

Actualités 

Cindy, la voix de TRIXXO
11 juin, 2021
Partagez sur:

Il est toujours agréable de passer la porte du siège de TRIXXO à Hoeselt. C’est grâce à Cindy Liebens. Elle est la réceptionniste souriante et dévouée qui accueille chaque visiteur pour qu’il se sente comme chez lui. Inutile de lui demander si elle aime son travail. « Bien sûr que j’aime mon travail. Tant que je peux être parmi les gens, je me sens bien. » « TRIXXO, goeiedag, bonjour », entend-on tout à coup. Parce que oui, Cindy est aussi la voix sympathique qui vous répond au téléphone de TRIXXO. Que vous appeliez d’Aarlen ou de Rotterdam, c’est Cindy qui vous dirige vers le bon interlocuteur.

  • Nom : Cindy
  • Âge : 47 ans
  • Relation : 23 ans de mariage avec Ivo
  • Enfants : Imke, 16 - Silke, 19
  • Formation : Langues modernes
  • Loisirs : Cuisiner de bons petits plats avec une belle décoration de table, faire des mots croisés

Quelle est la particularité de votre travail ?

De ne jamais savoir à quoi je peux m’attendre. Chaque jour, le téléphone, les e-mails et les visiteurs sont un nouveau défi plein de surprises. C’est ce qui rend le travail intéressant. Un coup de fil courtois le matin peut égayer toute la journée. C’est un travail varié dans lequel je peux m’engager cœur et âme. Avec certaines tâches administratives en plus, mon travail reste suffisamment varié.

Vous recevez des appels de partout. Remarquez-vous des différences ?

Je remarque que les Wallons sont souvent plus extravertis. Et ils vont droit au but, alors que je dois encore transférer leur appel ou transmettre leur message. Mais je les retiens et je m’assure toujours que leur demande est prise en compte.

Les gens vous racontent aussi des histoires personnelles ?

Oui, ça arrive tout le temps. Parfois, je me sens comme une sorte de psy, alors j’écoute patiemment. Même lorsqu’il y a des plaintes. Je montre toujours aux gens que je les ai compris et je leur garantis que quelque chose sera fait pour répondre à leur problème. C’est très gratifiant pour moi lorsqu’il raccrochent en me remerciant et en disant que je les ai bien aidés. Il y a parfois des gens qui pleurent au téléphone. Vous entendez qu’ils ont la gorge nouée, et quand ils sentent qu’ils peuvent vider leur sac, ils libèrent un peu la pression. Et parfois, je verse moi aussi une petite larme. Mais c’est justement cet aspect humain de mon travail que j’apprécie beaucoup.

Vous êtes le visage et la voix de TRIXXO. Vous vous voyez comme une sorte d'ambassadrice ?

J’essaie juste de rester moi-même. Je suis une personne positive par nature et j’essaie d’aborder tout le monde dans cet état d’esprit. Je ne suis pas souvent dans un mauvais jour. Et si c’est le cas, mes collègues sont là pour me remonter le moral. Il est très important de se sentir bien entre collègues. J’ai remarqué lors de mon premier entretien d’embauche que tout le monde ici est très sympathique et attentif.

Y a-t-il des appels dont vous vous souvenez en particulier ?

Oui, depuis qu’on a fait la campagne avec les poupées, certaines personnes me demandent si je suis Tamara. Je suis obligée de les décevoir. On m’a aussi demandé si j’étais roumaine. Apparemment, j’ai un accent roumain quand je parle français. C’est parce que je roule les « r ».

TRIXXO Actualités 

Consultez également ces articles